Commençons par le premier site qu’on a découvert hier soir : http://www.thewaterturnedtoblood.net/ (Pour les puristes, sachez que c’est une référence à Moïse et les dix plaies d’Égypte. Première plaie : le Nil se transforma en sang… Enfin, bon, bref…)

Je vous rappelle que ce site est la création thérapeutique du détenu 4382BX12 qui est considéré comme étant « extrêmement dangereux » et comme étant un « danger pour la société ».

Déjà, vous remarquez un bout de texte sous la Présence :

Moloch ? Eh oui, Moloch, en gros, c’est un démon à qui on sacrifie des enfants. Vous pouvez toujours aller faire un tour sur le wiki pour en apprendre plus sur ce charmant démon. Mais ce qui est important, c’est que Moloch est également le personnage principal de la section 2 du livre Howl d’Allen Ginsberg, qui fait évidemment partie des livres interdits… Enfin bon, dans la grande série des références à la littérature interdite, ça nous fait une nouvelle référence, c’est cool…

Si vous cliquez sur le pouce de la Présence, vous verrez apparaître une fenêtre de connexion.

Bon… ben… on a beau chercher, on trouve pas le mot de passe…

Donc on passe au deuxième site, qu’on trouve en tapant le nom de la prison où est détenu notre ami, à savoir la prison de Judson Ogram (c’est inscrit sur le premier site) : http://www.judsonogram.net/

CTRL+A = 24.16.2… C’est noté.

J’en parle tout de suite, comme ça, ça serait fait : comme sur tous les autres sites, des membres d’ETS ont réussi à assembler tous les bouts de textes disséminés sur le site. Et ils ont obtenu ça :

On peut tant bien que mal réussir à lire « nd the probable course of natural select » et « ve shall best ». Et c’est encore tiré d’un livre subversif, à savoir l’Origine des Espèces de Charles Darwin :
« We shall best understand the probable course of natural selection by taking the case of a country undergoing some physical change, for instance, of climate. The proportional numbers of its inhabitants would almost immediately undergo a change, and some species might become extinct », ce qui donne, en français : « Nous comprendrons mieux l’application de la loi de la sélection naturelle en prenant pour exemple un pays soumis à quelques légers changements physiques, un changement climatérique, par exemple. Le nombre proportionnel de ses habitants change presque immédiatement aussi, et il est probable que quelques espèces s’éteignent ». Voilà, ça, c’est fait. Je précise que climatérique est repris de la traduction officielle du livre… je suis d’accord, ça fait bizarre, mais c’est français.

En farfouillant un peu, on arrive sur la page staff… Et qu’est-ce qu’on voit en bas de cette page ? Une fenêtre de connexion…

Réfléchissons un peu… On a un numéro de dossier… On a un prénom qui revient trois fois sur le site précédent… Ne nous manque plus qu’un nom d’utilisateur… Ouvrons nos yeux, regardons de plus près les membres du staff. Oh ben tiens, le seul nom qu’on lit sur cette page est celui de Preston Gantry.

Essayons, ça ne coûte rien.

Et bingo ! On arrive sur le dossier de notre ami 4382BX12 alias John Ferminger, 35 ans. Plusieurs pages sont disponibles dans ce dossier (je vous renvoie à la traduction de la conversation entre John et le docteur, faite par xcuntx).

On y apprend que John était avec sa fille sur le pont Zakim lorsque l’eau est devenue rouge. Un accident sur le pont a propulsé sa voiture dans l’eau. Il n’a pas réussi à sauver sa fille et, lorsqu’il était dans l’eau, il dit avoir eu une épiphanie. Il dit avoir vu la Présence. John a commencé à prêcher la bonne parole à propos de son épiphanie et de plus en plus de personnes l’écoutaient. Il fût arrêté et libéré sous caution pour avoir organisé un rassemblement illégal de plus de vingt personnes. Pendant sa liberté sous caution, il fût de nouveau arrêté, pour le même motif. Les officiers lui ont tout de même permis de finir son prêche par peur d’une émeute. Il a été placé à la prison de Judson Ogram. Le docteur Gantry semble être l’un de ses disciples puisqu’il essaie de lui faire comprendre que s’il ne se repent pas publiquement de ses prêches, il sera tué. John a montré un intérêt particulier pour la partenaire du docteur Gantry, Francesca, en qui, semble-t-il, il reverrait sa fille. On apprend également que John est sous Flupentixol, un antipsychotique dont les effets d’une seule injection durent jusqu’à quatre semaines. C’est étrange quand on sait que la prescription de John est de 20 milligrammes tous les dix jours…

Et à quoi peut bien ressembler un « danger pour la société » ? À ça :

La deuxième photo est la Marque de la Bête dont on parle ici… On ne sait pas trop ce qu’elle est. Mais on l’apprendra. (Faut dire qu’en plus, on la voit pas super bien…)

Sur le site ETS, les fanas de la Bible ont trouvé que la phrase « We wrestle not against flesh and blood, but against principalities, against powers, against the rulers of the darkness of this world, against spiritual wickedness in high places », que John dit au docteur, est tirée de la Bible, Éphésiens 6:12 : « Car nous n’avons pas à lutter contre des êtres de chair et de sang, mais contre les Puissances, contre les Autorités, contre les Pouvoirs de ce monde des ténèbres, et contre les esprits du mal dans le monde céleste ».

En anglais, ça donne Ephesians6:12… Ça ressemble au mot de passe qu’on avait dû taper pour rentrer dans le site SBI… tentons sur le premier site, où il nous manquait justement le mot de passe.

Et voilà, on arrive sur la page intitulé the broken bridge.

CTRL+A = 24.16.3 (mais bordel… c’est quoi ces codes ?)

Sur la nouvelle page, on peut lire un prêche de John de Boston, notre John… Et comme xcuntx est une malade, je vous invite à aller lire l’intégralité de ce prêche sur son blog.

Le troisième site, on le trouve en tapant le nom de l’entreprise (Cedocore) qu’on voit sur la page staff où l’on a appris le nom du professeur Gantry, précisément dans le texte à côté de sa photo : http://www.cedocore.com/

Et qu’est-ce qu’on apprend tout de suite (en dehors du nouveau code 24.18.1) ? Que Cedocore fabrique la Parépine et le Prozira (entres autres)… Il est inscrit sur la page d’accueil du site que Cedocore est reconnu par le Bureau de Moralité comme étant une partie active de la doctrine « La famille et la patrie d’abord ».

Si vous êtes allé sur le site, ça ne vous aura pas échappé, on voit une pub (relativement flippante) pour le Prozira : « Le monde peut être un endroit effrayant. Mais VOUS n’avez pas à être effrayés. Le Prozira ne changera pas votre monde. Mais il changera votre esprit. Prozira fait tout disparaître ».

Et vous pouvez même passer un test pour savoir si on est atteint du Trouble d’Anxiété Situationnelle (ce pour quoi est prescrit le Prozira)

Les questions du test sont étranges, tout comme les réponses proposées. Voici la traduction, faite par la meilleure, à savoir xcuntx :

Question 1 : Je ressens de la crainte ou de la tristesse…
– Jamais
– Parfois
– Quand j’ai soif
– Quand je suis éveillé

Question 2 : Avez-vous rencontré des difficultés pour vous endormir, ou bien dormez-vous trop ? Avez-vous perdu ou pris du poids ?
– Oui
– Non

Question 3 : La nuit, quand vous entendez des coups de feu au loin, vous…
– supposez que c’est pour votre protection
– avez du mal à vous rendormir
– rendez les coups de feu

Question 4 : Vous regardez la télévision, quand vous voyez qu’une catastrophe naturelle a eu lieu, comme l’engloutissement de Miami. Vous…
– êtes choqué, triste, et vous voulez proposer votre aide
– êtes choqué, triste, et vous voulez que d’autres personnes viennent en aide
– avez soif
– changez de chaîne

Question 5 : Vous regardez la télévision quand vous voyez des images d’épidémies et de famines en Afrique. Vous…
– êtes choqué et vous sentez coupable
– avez soif
– vous vous dites qu’ils l’ont bien mérité

Question 6 : Quand je vois des images de Soldats Américains se faire tuer en Afrique ou au Moyen-Orient, je me sens plutôt
– anxieux et désespéré
– reconnaissant de leur sacrifice
– assoiffé

Question 7 : Quand je vois des images de Soldats Américains tuer d’AUTRES personnes en Afrique ou au Moyen-Orient, je
– suis furieux
– suis attristé
– suis assez excité
– me sers à boire

Question 8 : Avez-vous parfois le « sentiment d’être surveillé »? Que vos appels sont enregistrés, vos emails archivés et lus, et que vos mouvements sont filmés par des caméras de surveillance?
– Non
– Oui
– Oui, et c’est une BONNE chose.

Question 9 : Maintenant que l’Amérique ne va plus avoir recours à des élections, et que vous savez que l’Administration actuelle ne cessera plus, vous êtes
– reconnaissant et vous sentez en sécurité
– soulagé. Une corvée de moins tous les 4 ans
– assoiffé
– prêt à vous jeter sous un bus

Question 10 : Cliquez la réponse si vous avez vu :
– un ange
– un fantôme
– un OVNI
– la Présence

Les résultats du test varient de -4 à 42 et on a à chaque fois un petit message : à -4, aucun message, à 42 on reçoit ce message : « Votre profil a été soumis à certaines autorités gouvernementales. Vous aurez le choix entre la prison et certains types de service public. Vous serez contacté rapidement. » Un autre message nous dit : « Buvez l’eau. Prenez du Prozira. Votre vie n’en sera que meilleure. Sérieusement ». (Plus jamais de ma vie je ne remplirai un sondage en ligne…)

On apprend également que Cedocore utilise les détenus de la prison de Judson Ogram pour tester les nouveaux médicaments.

Et pour finir, on peut lire que les effets indésirables du Prozira sont : nausée, bouche sèche, somnolence, trouble de l’éjaculation, incontinence anale (hummm, charmant), insomnie, sudation accrue et diarrhée. Il ne faut pas mélanger le Prozira et l’alcool. Le Prozira ne doit pas être pris si vous avez l’intention de conduire une voiture, un bus ou un taxi, si vous travaillez sur des machines lourdes, si vous travaillez dans un hôpital où la vie des gens dépend directement de vous. La loi interdit aux contrôleurs aériens de prendre du Prozira. Certaines femmes rapportent avoir atteint l’orgasme en éternuant (allez, mesdames, à vos pharmacies…). La lumière du soleil peut contrer cet effet. Quelques patients ont signalé un blanchiment anal (me demandez pas ce que c’est, j’en sais rien du tout… je sais que les actrices porno se font blanchir la raie… Mais je sais pas si c’est la même chose ici), des déjàs-vus récurrents et persistents et la sensation que quelqu’un se trouve dans la même pièce qu’eux alors qu’ils sont seuls…

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui… C’est déjà bien, non ? Y a de quoi vous contenter pour quelques jours…

1 comment

  1. 111218 at 21 h 37 min Ydrioss

    Trop flippant ‘_’

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *