Si vous êtes ici, vous savez que je suis un « grammar nazi », un gros con relativement intolérant sur les fautes de français (orthographe, grammaire, syntaxe), le genre de mec qui n’hésite pas à corriger ses amis lorsqu’ils font une faute (orale ou écrite).

Vous savez également, si vous avez vu la photo précédente, que j’ai récemment eu ma deuxième session avec le Serbe, de Art Corpus à Paris. (Note à moi-même : je n’ai peut-être pas évoqué le projet ici, puisque ma mère ne savait pas encore que j’étais tatoué… sic)

Que pouvait-il arriver de pire à un maniaque de l’orthographe qui vient de se faire tatouer ?

Vous y pensez.

Vous n’y croyez pas.

C’est quand même pas possible…

Et pourtant…

120831_IMG3960

Vous la voyez ?

Vous trouvez ça plutôt… intérressant ?

Et je m’en rends compte huit jours plus tard… je l’ai regardé mille fois, ce tatouage… et je n’ai pas reperé ce foutu double R ! C’est Caro qui, alors que nous étions tranquillement installés en terrasse, à Lille, après être allé voir The Dark Knight Rises en VOSTFR HD, a admiré mon tatouage. Puis a stoppé, a commencé à écrire le mot en l’air avec son doigt, stoppe…

Elle : « Intéressant », ça prend pas deux R ?!
Moi : Ben non.
Et je la vois se décomposer. Je regarde Flo qui se décompose à son tour, et me dit « je l’ai vu il y a quelques minutes, j’ai pas voulu te le dire avant le film… pour maintenant, ça pouvait attendre… ».

Donc voilà, l’univers vient de m’envoyer un gigantesque coup de pied dans le Fillon©.
Le connard qui reprend les gens sur leurs fautes de français a une faute tatouée à vie.

Lisez la suite ici :  2 écoles.

Et la fin là : la croix rouge.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *