Lorsque Ghosts est sorti, Reznor l’a proposé sous différents formats, à différents prix, allant de 10 dollars (il me semble) pour la simple version MP3 à 250 dollars pour la version Ultra Deluxe de la mort qui tue (dédicacée, numérotée…) à seulement 2500 exemplaires dans le monde.

Début mars, le jour de sa sortie, j’ai commandé la version MP3 uniquement. Je n’ai écouté que ça de toute la journée, j’adorais le concept, Reznor plaçait son album sous licence Creative Commons, les morceaux étaient tellement différents du NIN qu’on connaissait. Et je suis allé me coucher, en écoutant Ghosts, au casque.

Je me suis endormi dessus, au bout de la première partie. Et au début de la troisième, je me suis réveillé, je me suis relevé, j’ai rallumé l’ordinateur et j’ai passé commande de la version Ultra Deluxe. Et je suis parti me recoucher.

Quand je me suis réveillé quelques heures après, j’avais reçu la confirmation de commande et sur le site de NIN, j’ai découvert que les 2500 exemplaires avaient été écoulés, en moins de 24 heures.

Voilà pour la petite histoire.

Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *