J’avoue, je plaide coupable : je suis une merde hyperdépendante à Facebook.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *