Merci à Bertrand Chameroy de l’émission Touche Pas à Mon Poste qui a réussi à me pourrir la tête avec ce morceau, alors que j’avais réussi à échapper à la grande vague Foals…

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Display sidebar