Ce soir, j’ai écrasé un chat. Ce crétin a foncé sous ma caisse… Je suis repassé dans la rue pour voir s’il était vraiment mort. J’aurais bien aimé prendre une photo, vous vous en doutez (mon premier roadkill ! Enfin non, le deuxième, j’ai écrasé un lapin sur l’autoroute il y a une dizaine d’années…).

Mais nous ne l’avons pas vu… A-t-il rejoint instantanément le paradis des chats ? Est-il parti mourir dignement dans un coin sordide ? Ou ne lui ai-je cassé que ses petites papattes ?

Je te prie de m’excuser, chat, fallait pas te jeter sous mes roues…

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *