J’ai eu affaire à un commercial qui m’a affirmé qu’un forfait « 2 méga » permettait un débit de 2Mo/s. « Megaoctets par seconde » lui précise-je. « Oui oui, deux méga ». Eh bien non, très cher.

Quand on dit « un forfait huit méga », c’est 8Mb (mégabits) et non pas 8Mo (mégaoctets). Donc le raccourci de langage « 8 méga » induit les gens en erreur puisqu’ils espèrent télécharger à 8 mégaoctets par seconde !

Mais, pour rappel, 1 octet, c’est 8 bits. Et 1 mégaoctets, c’est 1024 kilooctets. Donc en faisant la conversion sur cet excellent site, une offre « 8 méga » permettra, en fait, un téléchargement réel maximum de 976Ko (kilooctets) par seconde.

Donc, du coup, un forfait « 2 méga » permettra un débit « théorique » de 244Ko/s. Et si votre offre comprend le téléphone et la télé numérique, vous pouvez diviser ce chiffre par deux !

Donc, pour finir avec ceux qui, comme moi, sont intéressés par la fibre optique, sachez qu’une offre « 100 méga »(bits, Mb), c’est en fait une offre « 12 méga »(octets, Mo) (par seconde, quand même, je cracherais pas dessus !).

Voilà, c’est peut-être moi qui suis con depuis le départ, je l’avoue. Mais je trouve que ça n’est pas super évident.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *