Me voilà revenu de deux semaines à New York. J’ai grandi avec le cinéma et New York est l’une des actrices les plus productives depuis plusieurs décennies. Depuis tout petit, je voulais y aller. J’avais optimisé toutes les journées, j’étais allé vérifier sur tous les sites web de tous les endroits que j’avais envie de voir s’il y avait quelque chose de prévu tel ou tel jour, histoire de ne pas y aller pour rien. Mais j’avais optimisé en oubliant que New York, c’est New York. Et que pour se déplacer d’un endroit à un autre, il faut prendre le métro : 1. trouver l’entrée de la station 2. trouver la bonne rame (Uptown ou Downtown, on prend vite le coup) 3. attendre l’express (autant que possible) 4. prendre le métro 5. sortir et monter des dizaines et des dizaines de marches…

Je me marre pas mal en repensant à mon planning, c’était vraiment un truc fait par un mec qui n’a pas mis un pied à New York. Enfin si, mais plusieurs fois, assez pour ne plus être époustouflé par cette ville. Mais c’était ma première fois. Et je m’en suis pris plein les yeux. À New York, chaque regard est une photo potentielle.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *