Supporterais-je la moitié de ce que j’inflige aux autres ?

Le principe voudrait que oui… mais je ne crois pas.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *