Parce que je vais bientôt avoir trente-deux ans et qu’honnêtement, seul mon corps lourd me rappelle l’âge que j’ai. Mon esprit, lui, est encore au collège. Prout prout pipi caca, j’en suis encore là. Mon regard est encore en maternelle. J’observe encore beaucoup. J’apprends encore beaucoup. Je reste en émerveillement constant devant chaque chose, chaque personne, chaque étape de ma vie. Et je ne veux pas banaliser ces choses. Je veux profiter de chaque moment. Bien m’imprégner de chaque élément. Écrire mon histoire. Comprendre ce que je vis. Savourer. Pour en faire quelque chose d’encore plus beau.

Parce que la vie, sinon, c’est chiant.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *