Je viens de m’inscrire sur Facebook. Ça fait plusieurs mois que j’en entends parler, mais devoir s’identifier pour de vrai était un peu rédhibitoire… Aujourd’hui, je fais fi de ce détail.

Ce que je regrette, c’est que j’ai eu l’idée de Facebook en 2002, après Je Suis Ceux Que Je Suis. Ce que j’avais imaginé, planifié, croqué même, c’est Facebook, ni plus ni moins. La possibilité de retrouver les personnes qui ont fait de nous ce que nous sommes, d’avoir des nouvelles constamment sans nécessairement avoir à s’envoyer un mail ou s’appeler…  et, plus important, ce que je voulais créer, c’était la possibilité pour chaque « membre » d’ajouter les personnes qui les avaient elles-mêmes influencées pour créer un vaste réseau humain, à échelle humaine… le chapitre 6 de Je Suis à grande échelle et grands moyens.

Pour l’instant, Facebook correspond à ce que je voulais. Laissons le temps au temps.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *