Ah ben quand même ! On se demandait quand allait arriver le prochain indice… Et quand on a vu arriver samedi sur le site de Year Zero le PDF des paroles de Survivalism, on sentait quelque chose arriver…

Eh oui, pas un nouveau site mais une nouvelle page. Non pas sur le mailstrom comme ces derniers jours, mais sur anotherversionofthetruth !

Comment ça ? C’est simple. En lisant le PDF des paroles de Survivalism, vous vous apercevrez qu’il y a, comme toujours, quelques blocs de pixels de couleur différente. Et parmi ces groupes de pixels, il y en a un qui est cliquable, sur le mot « revisionism« .

On arrive sur la page de anotherversionofthetruth que l’on connaît déjà… Ça ne peut pas être une coïncidence. Entrons le mot « revisionism » dans l’URL… http://www.anotherversionofthetruth.com/revisionism.htm

Et voilà… la nouvelle page !


(Le livre cité ici est « Une Histoire populaire des États-Unis de 1492 à nos jours » d’Howard Zinn)

On y lit un récapitulatif très patriotique des événements qui ont amené au Nouvel Ordre Mondial de l’an 0000.

Le premier événement (donc le plus ancien) a eu lieu en novembre de l’année -36 (donc 1986) quand le Nicaragua a pu établir, grâce au soutien des États-Unis et à leur intervention, une démocratie stable et durable.

Puis il y a, dans le désordre, la libération du Koweit, la protection de la liberté en Yougoslavie, les attaques du 11 septembre, la libération de l’Afghanistan, la démocratie en Irak, Katrina… ça c’est pour ce qu’on connaît.

Mais on parle également des événements décrits sur les différents sites : les bombes au Kodak Theater (je vous renvoie à http://www.hollywoodinmemoriam.org/ si vous voulez vous rafraîchir la mémoire), qui ont amené les États-Unis à attaquer l’Iran et la Corée du Nord en -13 (donc en 2009). Ce qui a amené tous les pays musulmans à s’unir pour déclarer le Jihad (la Guerre Sainte) contre les États-Unis.

Y a pas à dire, les États-Unis sont nos sauveurs !

Puis on s’aperçoit que le curseur s’affole quand on passe en haut de la page et à gauche également… Ce sont des calques que l’on peut tirer… Et si vous tirez les deux calques au maximum, vous verrez apparaître une nouvelle page : another version of the past.


(Cliquez pour voir tout le contenu de la page en une seule image)

Et c’est là que l’histoire prend une nouvelle tournure : on retrouve le récapitulatif mais cette fois, l’histoire est bien différente.

Je vous livre l’intégralité de la traduction de cette page. Je tiens à préciser que tout le boulot de traduction a été fait par xcuntx.

UNE AUTRE VERSION DU PASSÉ
Ou comment une nation basée sur « la vie, la liberté et la recherche du bonheur » s’est transformée en un état policier fondamentaliste enfermé dans une croisade contre la moitié du monde.

4 Février 0000 : Est-ce le début de la fin ?
Alors qu’elle se soumet aux pressions des entreprises afin d’étouffer les tensions internationales, l’Administration supprime tout débat pertinent à propos de La Présence et de ce que ça signifierait pour l’humanité.

Juillet -1 : Une nouvelle duperie
Un consortium composé d’éminences grises évangélistes, de fonctionnaires de l’Administration et de multinationales se réunit pour faire du monde un endroit sûr pour les grosses entreprises.

Février -2 : Un Diplomate sacrifié contre les terroristes islamiques
Jed Mather devient le nouveau visage public des martyrs américains à l’étranger, bien que les rapports publics oublient de mentionner sa prise de position modérée face à la politique extérieure. Quelques mois plus tard, la Loi Mather dépouille les Musulmans Américains d’une grande partie des droits qu’il leur reste.

Avril -3 : Terrorisme mis en scène dans le Nord Ouest
L’Administration met en scène une « attaque terroriste » à Seattle pour justifier l’introduction de la Parepin dans les réserves d’eau.

Novembre -4 : Une arnaque mène au désastre
Après qu’un procès truqué reconnaisse la Première Femme Président coupable de trahison, Le Porte-parole de la Chambre réussit à faire voter une loi d’urgence qui remanie la façon dont le futur Président est choisi. Une commission formée de néo évangélistes et de pantins de l’industrie, tous membres du congrès, choisit le nouveau président, allonge son mandat et met fin aux élections libres qui auraient dû avoir lieu, « sauvant » ainsi l’Amérique.

Juillet-Octobre -7 : La tragédie Indo-Pakistanaise
Le conflit opposant L’inde au Pakistan s’intensifie, en partie à cause de la CIA qui s’en mêle. Il prend fin avec leur mutuelle destruction nucléaire.

Mai-Septembre -9 : L’Afrique laissée pour morte
Les troubles politiques ainsi que les changements radicaux de climat plongent le centre de l’Afrique sub-saharienne dans la famine et les guerres de pouvoir. L’Union Africaine a demandé l’assistance internationale, mais les troupes Américaines ne font que protéger les intérêts des industries, la plupart des appareils d’état d’Afrique échouent, laissant le continent dans le chaos.

Septembre -13 : La Fin de la Démocratie Américaine
Le Congrès fait passer une nouvelle loi limitant la liberté de parole et rendant le personnel militaire la propriété du gouvernement Américain. Les manifestants sont emprisonnés, parfois même exécutés pour trahison.

Août -13 : Les Extrémistes Islamiques s’unissent contre l’agression Américaine.
Furieux de l’agression américaine persistante au Moyen-Orient et ailleurs, les pays musulmans ainsi que les groupes terroristes s’unissent et déclarent le Jihad contre les États-Unis.

Mars -13 : Annihilation de Civils Injustifiée
Sans preuve évidente sur les auteurs des attaques du 22 février, les États-Unis se vengent sur la Corée du Nord et l’Iran usant de la force nucléaire, tuant des centaines de milliers de civils. Des millions de réfugiés fuient, créant une crise internationale.

Février -13 : Le Gouvernement délaisse le peuple Américain
Une attaque terroriste coordonnée sur L.A. fait des dizaines de milliers de morts ou de malades ainsi que des centaines de milliers de sans-abri, l’aide fédérale est à la fois lente et insuffisante.

Janvier -14 : Le congrès ? On n’a pas besoin du congrès
Le Président Bush quitte son poste laissant derrière lui plus de 150 propositions présidentielles de loi signées et publiées, elles ont elles-mêmes force de loi mais n’ont pas été examinées par le congrès.

Octobre -15 : Fin de l’Habeas Corpus
La loi de la commission militaire suspend l’habeus corpus, ce qui signifie que des personnes peuvent être emprisonnées sans procès ni charges si le gouvernement prétend qu’elles sont une menace. Ces prisonniers n’ont ni avocat ni d’audition à la cour.

Août -17 : Pourquoi s’occuper de la Nouvelle-Orléans ?
Le nombre d’ouragans se multiplie à une vitesse impressionnante à mesure que le réchauffement de la planète empire. Malgré le réchauffement important, le gouvernement fédéral ne se prépare pas à l’arrivée de l’ouragan Katrina. L’aide fédérale post-ouragan est lente et insuffisante.

Janvier -17 : Les temps sont durs partout – sauf si vous êtes une compagnie de pétrole.
Poussée par la preuve irréfutable du réchauffement de la planète, une administration américaine, formée d’anciens de l’industrie pétrolière, refuse fermement de signer le protocole de Kyoto. Pendant ce temps, Exxon devient la première entreprise à dépasser la barre de 10 milliards de dollars de bénéfices trimestriels. C’était sûrement une coïncidence.

Mars -19 : L’Amérique sème l’anarchie en Irak
Malgré un lien économique évident entre les terroristes du 11 Septembre et la famille Royale saoudienne, les États-Unis ne semblent pas vouloir envoyer de troupes chez notre principal partenaire producteur de pétrole du Moyen-Orient. À la place, le gouvernement présente des preuves défectueuses quant à la présence d’armes de destruction massive en Irak et y entreprend une longue attaque terrestre. Résultant de l’absence de politique de repli, de troupes mal préparées et de la diminution du soutien international, un Irak déstabilisé entre en chute-libre dans la guerre civile. Le seul impact à long terme pour les États-Unis est l’accroissement de l’animosité dans le monde musulman.

Octobre -21 : L’Amérique abandonne l’Afghanistan
Le Conseil Américain a décidé d’interrompre les attaques contre les troupes afghanes que nous avions entraînées et équipées quelques années auparavant quand nous voulions que celles-ci combattent les Russes.

Septembre -21 : L’Amérique dérive
Les attaques du 11 Septembre terrifient et choquent la nation, elles tracent le chemin à une série de mesures illusoires au niveau de la politique étrangère ainsi que la suspension des droits civils garantis par la constitution. L’évènement est extrêmement politisé par tous les partis.

Avril-Juillet -28 : Pourquoi s’occuper du Rwanda?
La planète ignore le génocide rwandais qui laisse un million de morts en Afrique. Ils auraient peut-être dû aller dans les Balkans.

Aout -32 à Mars -31 : L’esprit envahi par le Koweit
L’Administration des Vétérans nie toute connexion entre les actions menées au Koweit et les milliers de vétérans souffrant du syndrome du golfe.

Novembre -33 : On a besoin d’un nouveau méchant
La jubilation résultant de la défaite des Cocos suite à la chute du mur de Berlin laisse vite place à une décennie de panique pour les complexes industrialo-militaires. On ne peut justifier un énorme budget militaire dans un monde où il n’y a pas d’ennemi pouvant résister à peine à la moitié de notre puissance militaire. Heureusement le « terrorisme » arrive à temps en tant qu’adversaire perpétuel qui nécessite l’achat de nouvelles armes plus chères et qui n’hésitera pas à répliquer. Le meilleur dans tout ça c’est qu’on peut qualifier cet ennemi comme le plus dangereux même si on ne trouve pas forcément de preuves qui le confirment.

Novembre -36 : On fait ce qu’on veut
La Cour Internationale de Justice constate que les États-Unis ont violé les lois internationales en soutenant les Contras au Nicaragua. Les Nations-Unies ont passé une résolution conseillant aux États-Unis de payer l’amende que la cour internationale leur a infligée. Les États-Unis ne paieront jamais.

Encore une fois, merci à xcuntx pour cette traduction.

Ça fait quand même froid dans le dos…

Et aujourd’hui, je reçois (comme beaucoup d’autres et sans véritablement savoir comment) un mail du Bureau de la Moralité qui m’annonce que j’ai été identifié comme anti-américain parce que j’ai visité iamtryingtobelieve, anotherversionofthetruth, artisresistance et solutionsbackwardsinitiative.net/pilgrims

Même pas peur, d’abord !

Et, vous le voyez, le mail renvoie vers un nouveau site : http://www.thepriceoftreason.net (la prix de la trahison…).

On y lit ce que ça coûte de trahir son pays en aidant les terroristes… Et c’est pas joli joli…

Et parmi ces pages, on y parle d’un site créé en -15 (en 2007 donc) par Neil Czerno, OpenSourceResistance. Avant de se jeter sur ce site, on lit que Czerno a été exécuté le 4 février 0000. Allez, le site maintenant : http://www.opensourceresistance.net .

Ce site est différent, c’est vrai, son graphisme ne ressemble en rien aux sites que l’on connaît. Mais c’est parce que, vous l’aurez compris, ce site est un site du présent, contrairement aux autres… Ce site est le premier site (dans le sens le plus ancien) de la Résistance. Pour preuve, la photo de la fresque de Londres avec en commentaire : « Voici la photo d’une fresque à Londres avant qu’elle ne soit volée. En plus d’être incroyablement cool à regarder, elle a été inspirée par des trucs bien flippants sur le web. Il y a un nombre croissant d’artistes et de scientifiques que je connais qui ont été avertis par quelqu’un d’une série d’URL très dérangeantes ».

Czerno nous invite à créer des messages subversifs contre les valeurs américaines et à les faire circuler le plus possible. Il nous invite également à faire des actes politiques et à les documenter. Pas étonnant qu’il ait été exécuté…

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui. Je sais que la description est légère mais cette semaine, je ne sais plus où donner de la tête. C’est pour cette raison que je ne parle de la page revisionism qu’aujourd’hui. Et vu que je ne pouvais pas attendre la fin de la semaine (où là j’aurai du temps libre), j’ai préféré vous parler des sites aujourd’hui, même si ça n’est que de façon peu détaillée. Je vous prie de m’excuser pour le retard de ces derniers jours et des jours à venir…

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *