L’artiste qui m’a le plus marqué pendant mes années d’étude. Une partie de mon mémoire parle de lui. Bob Flanagan s’est autoproclamé super masochiste le jour où il a décidé de reprendre le contrôle d’un corps touché par la mucoviscidose. Déjà petit, il aimait se flageller à coup de raquette de ping pong, à s’enrouler (et s’étouffer) dans les tapis de sa chambre et j’en passe… En allant plus loin que la douleur de la maladie, en étant surtout connu pour être celui qui joue dans le clip de Nine Inch Nails ou celui qui se cloue la bite à une planche, Bob Flanagan a vécu jusqu’à l’âge de 43 ans. L’espérance de vie moyenne d’une personne atteinte de la mucoviscidose était, à l’époque, de 24 ans. Sacré performance !

« La création artistique transforme la souffrance en œuvre d’art »
(Boris Cyrulnik).

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *