Je pense que c’est mon premier souvenir d’enfance…

C’est le jour où j’ai compris, bien malgré moi, que Casimir n’était pas réel.

Comment je l’ai su ? Parce que Casimir avait une fermeture éclair dans le dos !

J’ai pleuré. Et pleuré. Et pleuré.

 

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Display sidebar