Ce morceau de La Calas, ce passage du film… Ma mère adorait ce morceau, elle l’écoutait souvent, très souvent, le matin, l’après-midi… C’est peut-être d’elle que je tiens ma faculté à écouter cinquante fois le même morceau d’affilée (« à s’en faire saigner les oreilles »).

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Display sidebar