SGDLT
pour
Syndrome Gilles De La Tourette

– date de début du projet – 121105
– texte en cours de rédaction – 160708 / 150103 / 140324 / 130921 / 130607 / 130412 / 121211

Le point de départ

Un jour, sur Facebook, j’ai eu envie d’insulter le monde entier, de manière totalement gratuite, pour me défouler. Ce besoin que les personnes victimes du Syndrome Gilles de la Tourette ne peuvent contrôler… j’ai eu le même. Et je me suis demandé quelle pouvait être la meilleure manière d’insulter les gens sans qu’ils puissent mal le prendre. Collectionnant les noms de domaines depuis quelques temps (j’en ai 116 aujourd’hui pour des projets en cours et à venir), l’idée d’acheter des Noms de Domaine Insultants m’a tout de suite fait rire. Je trouve amusant de pouvoir dire « Va bien te faire foutre ! Point FR ! ». Le premier que j’ai acheté, c’était « Et si t’allais te faire enculer ? ». Puis « Et si t’allais te faire foutre », « ferme bien ta gueule », « sale connard », « va niquer ta mère » et j’en passe…

Quasiment au même moment, un illustrateur et directeur artistique français, Sébastien Cuypers (aka Cuypi), a créé deux séries d’illustrations intitulées « Sweet Vulgarity » et « Bien le bonjour » :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

J’ai donc mêlé ses dessins à mes noms de domaine. Mais avant d’en parler autour de moi pour officialiser le projet, je lui ai envoyé un mail pour avoir son accord pour l’utilisation de ses images.

Amener les visiteurs sur ces sites sans avoir à prononcer l’adresse du site était l’étape suivante. Les QR codes étaient la meilleure manière de le faire (et c’est tellement 2012). Donc, tant qu’à gaver les visiteurs avec encore un nouveau QR code, autant que, un, ça les fasse rire (un tant soit peu), et deux, qu’ils puissent facilement le partager pour piéger leurs amis à leur tour. Et ce qui est bien avec ce foutu QR code (parce que faut pas croire, j’adore ce principe), c’est qu’on peut le décliner sur tous les supports possibles et « inimaginaux » (sic David Douillet, à l’époque Ministre des Sports). Je suis, pour l’instant, au stade de la conceptualisation d’un pack de cartes/autocollants à imprimer chez soi.

Mais derrière toute cette vulgarité, il y a évidemment un enjeu artistique : chaque site a ses propres fonds d’écran et, comme vous l’aurez remarqué à l’heure où vous lirez ces lignes, il n’y a qu’une seule illustration par site. Et ce que j’aimerais, c’est lancer un appel à participation. Parce que Cuypi ne m’a jamais répondu…

Le projet collaboratif

J’ai acheté et continue d’acheter des Noms de Domaine Insultants pour nourrir le projet. J’en ai 35 aujourd’hui (130607) (MàJ 150103 Plus que 16…)(MàJ 160708 Encore 14 !), ce qui laisse pas mal de travail. Parce que l’idée, ça serait d’avoir plusieurs images pour chacun de ces NDI : la création sous la seule contrainte d’avoir l’insulte clairement visible sur l’image. Rien de bien compliqué  mais pour m’y être essayé, je peux vous dire que ça n’est pas aussi simple que ça.

Pour que ce projet soit mené sans entrave, ce site et toutes les futures images/œuvres y figurant sont placés sous Licence Creative Commons Paternité, Pas d’utilisation commerciale, Partage à l’identique (CC BY-NC-SA).

Les sites en cours (MàJ 160708)

  1. Va chier connard
  2. Va bien te faire foutre (150103)
  3. Mange tes morts
  4. Détends-toi l’anus
  5. Bête type (en dédicace à mon ami belge, Fief !) (150103)
  6. Maybe you should go fuck yourself (.com) (150104)

Les QR Codes correspondants

Libre à vous d’en créer d’autres… Le but avoué de ces QR codes est de pouvoir, en un QR code, renvoyer à l’humeur du moment. Si l’un de vos amis vous ennuie, sortez votre QR Code préféré, demandez à votre ami de le scanner, et barrez-vous !

(MàJ du 12 avril 2013) Projet SGDLT : inclure les PDFs de facture (ou des captures d’écran) & arrêter de payer pour ces conneries
(MàJ du 7 juin 2013)
(MàJ du 24 mars 2014)
(MàJ du 3 décembre 2014)
(MàJ du 7 juillet 2016)

Liste des autres noms de domaine

Pour l’instant, simple renvoi vers la page du projet.

  1. Ferme bien ta gueule (.fr)
  2. Mes couilles sur ton nez (.fr)
  3. Nez de bœuf (.fr)
  4. Pauvre merde (.fr)
  5. Sale connard (.fr)
  6. Sale connasse (.fr)
  7. Tu suces pour un nougat ? (.fr)
  8. Va bien te faire enculer (.fr)

 

Archives du projet (dans la série « j’ai pas d’argent, mais j’aime bien acheter des noms de domaine à la con ») :

  1. Bande de salopes
  2. Et si t’allais te faire foutre ? (.fr)
  3. Dégage, t’es moche
  4. Vas-y, bouge, boloss
  5. Et si t’allais te faire enculer ? (.fr)
  6. Sale fils de pute (.fr)
  7. Ferme ta grande gueule (.fr)
  8. Gros connard (.fr)
  9. Grosse connasse (.fr)
  10. Grosse conne (.fr)
  11. Grosse poufiasse (.fr)
  12. Maybe you should fuck yourself (.com)
  13. Maybe you should fuck yourselves (.com)
  14. Maybe you should go fuck yourselves (.com)
  15. Sale bâtard (.fr)
  16. Sale conne (.fr)
  17. Sale enculé (.fr)
  18. Tu vas bien fermer ta gueule (.fr)
  19. Va niquer ta mère (.fr)
  20. Suce mes couilles (.fr)
  21. Sale petite pute (.fr)

Et pour finir

Chaque nom de domaine possède sa boîte mail.
Et c’est quand même la classe de pouvoir dire : « Tu peux m’envoyer un mail à ‘reno arobase va bien te faire foutre point FR' ». Parce que oui, vous pouvez vraiment 😉

 

Donc si vous voulez avoir une adresse mail insultante (pour écrire à l’un de vos collègues via connard@tuvasbienfermertagueule.fr, à votre mère via maman@tusucespourunnougat.fr…), n’hésitez pas à demander. Pour l’instant, c’est pour rire, c’est gratuit. (130608) (Mise à jour du 160708 : il me reste encore quelques comptes, la politique de Google Apps ayant changé, il y a quelques temps déjà)

 

 

 

 

Et accessoirement, ces noms de domaine sont à vendre.

Parce qu’on sait jamais, peut-être qu’un jour, en vendant un nom de domaine, je me ferai des couilles en or (.fr) !

 

N’hésitez pas à poster vos questions dans les commentaires ci-dessous.

Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Display sidebar